Le Palace du Gobelin

13 septembre 2017

Andong Tour

  

Andong est située dans le Gyeongsang, au centre de la Corée du Sud. Au départ de Gunsan, il faut traverser des centaines de kilomètres de montagnes (sombres avant la tombée de la nuit) pour arriver dans la province du jjimdak. Nulle part en Corée il n’est mieux préparé qu’à Andong, certains ferments dans la sauce perdent leur délicatesse après transport. La ville est surtout connue pour son marché traditionnel et son festival de masques, durant lequel les habitants prennent une tout autre forme.

 

En délaissant le centre-ville et les immeubles, il est possible de remonter le temps jusqu’à la Corée impériale. Perdus dans la campagne, gardés intacts ou reconstruits, entre rizières et collines, reposent des villages anciens, épargnés par le gigantisme. Agencés selon de complexes principes géomanciens, ces villages semblent bercés par une énergie invisible, silencieuse (on ne croise personne ou presque, même au milieu de la journée). Ils offrent un contraste avec la frénésie des villes, quelques kilomètres plus loin.

Source: Externe

Le plus célèbre est le village Hahoe, reconstitution de la Corée des années 50, mais d’autres gagnent à être connus. L’un d’entre eux, le village Gail, est le fief de la famille Kwon depuis des siècles. Liés au savoir depuis la dynastie Joseon, les Kwon étudiaient le confucianisme dans des écoles spécialisées, déchiffrant nuit et jour toutes sortes de textes ésotériques. On pense encore à l’académie de Byeongsan, à l’écart de tout, où des moines se livraient à d’étranges méditations face à un gigantesque pan de montagne en forme de parchemin.

 

Source: Externe

 

Les héros du folklore coréen ont pris forme dans cette campagne, leurs histoires résonnent encore aujourd’hui dans des instruments aux harmonies complexes, particulièrement difficiles à maîtriser.

Source: Externe

 

En remontant vers Andong, on arrive de nuit pour traverser le Woryeonggyo, le plus long pont en bois de Corée, en amont du barrage. Sur la berge sud, une gigantesque fontaine est éclairée par des lasers sur fond de musique contemporaine tandis qu’au nord, clairsemés sur la colline, les temples luisent en silence. 

 

Posté par Dokkaebi à 04:18 - Commentaires [2] - Permalien [#]


15 juin 2017

Le Sikhye d'Andong

Le sikhye est une boisson traditionnelle qu'on trouve normalement dans les Jjimjjilbang (bains publics). Les matins où la tête est encore pleine de soju, la fraîcheur sucrée du sikhye est plus que bienvenue. Un mélange d'eau, de sucre et de riz, parfait avant une sieste au sauna.

Source: Externe

À Andong, la recette est plus complexe. On y trouve des oignons émincés, du piment, toutes sortes d'épices bizarres, le rafraîchissement devient une soupe. On peut la voir s'agiter comme une tornade dans des machines tout au long du marché.

Source: Externe

Quand il fait froid, le sikhye réchauffe. Par temps de canicule, il rafraîchit. Affamé, il peut vous remplir l'estomac un moment. Repu, il facilite la digestion. On peut le boire au petit-déjeuner, à midi, en apéritif, à n'importe quel moment de la journée...

L'une des nombreuses curiosités du Marché traditionnel d'Andong !

Posté par Dokkaebi à 01:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 juin 2017

Food Ceremony in Andong

In Gounsa Temple, we got a chance to experience the tea ceremony. Lost in the mountain with an amazing scenery, the temple challenges one to reflect upon his earthly condition. Paintings on the temple relate the story and struggles of Buddha, as a bell is peacefully ringing on the roof. The head monk invited us in his office and offered us some delicious green tea.

Source: Externe

Just like tea requires a special ceremony, as everybody sits and watches the leaves spread their flavor in the boiling water, Korean food is also a ceremony in itself, where the temple is a restaurant in Andong.

Source: Externe

 

It's all about sharing. The friends sit all around a table on the floor and watch the meat slowly changing colors as the broth softens the vegetables. Then everbody cast their chopsticks in the sacred pan, like birds pecking some seeds with their beak, sharing the same food as a kind of communion, to celebrate friendship. The table is full of different food, just like friends have many things to offer.

Source: Externe

 

Andong and its market are the temple of traditional Korean food, where all ingredients combine to create such a unique tasting experience !

Posté par Dokkaebi à 01:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 mai 2017

Marché traditionnel d'Andong

안동구시장

La Corée du Sud vit au galop. La science-fiction est un cahier des charges. Tout effort converge vers les visions de K.Dick : l’architecture, les technologies, jusqu’à ces toilettes hantées par des robots. Seuls quelques villages perdus dans la montagne renvoient l’image d’une sieste perpétuelle. Partout ailleurs, on dort peu, les villes s’étendent, on détruit pour mieux reconstruire. Au milieu du tourbillon, quelques valeurs sûres : la religion et la cuisine. On parlera peu de confucianisme et beaucoup de tentacules. Dans ces villes où les tours se collent à des maisons traditionnelles, où le béton pousse en une nuit, certains endroits ne changent pas. Les coréens n’y toucheraient pour rien au monde. Le marché d’Andong en est le symbole : des halles couvertes et un peu sombres où l’on vient festoyer après le travail. S’y accumulent d’immenses paniers de légumes, de féculents, des sous-vêtements bon marché, des pieuvres aux dimensions aberrantes. 

blog2

 

Des vieilles dames épluchent toute la journée les ingrédients qui finiront dans le ChimTak, poulet cuit à la vapeur dans une sauce brune très relevée (un délice). Certains plats nécessitent une préparation d’un an, le temps que tous les ingrédients fermentent sous terre. Les amoureux de la pêche remarqueront beaucoup de poissons séchés : les plus petits finissent écrasés dans une sauce pour le kimchi, les autres pendus au plafond d’une maison pour éloigner les mauvais esprits (la religion n’est jamais très loin). 

 

blog1

Plus fascinant que les tours ultra-modernes, le marché est une merveille pour les yeux et l’estomac. Quiconque passe par hasard à Andong en Corée du Sud se doit d’y faire un arrêt.

Posté par Dokkaebi à 02:09 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,